• Farah Chami

"Où tu vas, tu es"

Mis à jour : 18 sept. 2018


J’aime beaucoup le titre de ce livre de Jon Kabat-Zinn.


“Où tu vas, tu es”, est une notion qui peut paraître évidente. Mais combien de fois dans une journée nous réalisons une tâche en pensant à une autre. Des fois non sans culpabilité lorsque nous passons du temps avec nos proches sans vraiment être avec eux. Il m’arrive aussi de recevoir des personnes qui ont l’impression de ne pas vivre leur vie, de passer à côté. D’autres si préoccupées par un passé révolu ou un avenir qui n’est pas encore, qu’elles oublient d’être simplement là.


Etre dans le moment présent n’est donc pas si simple. Mais la pratique de la pleine conscience nous permet de cultiver cet instant. Elle nous rend présents à nous mêmes et présents au monde qui nous entoure.



La pleine conscience c’est quoi ?


C’est simplement le fait de ramener son attention sur l’ici et maintenant. Le sujet en pleine conscience devient observateur des sensations qui se présentent à lui, de ce qui apparaît, de ce qui disparaît. Il est neutre et sans jugement.

  • Il est présent à lui même en prenant conscience de ses sensations, de ses ressentis, de ses pensées et de ses émotions.

  • Il est présent au monde qui l’entoure, en prenant le temps de l’écouter, de le contempler, de le ressentir sans être absorbé par ses pensées.

La pleine conscience c’est un éveil à soi, un réveil au monde.


Il n’y a pas besoin de méthode élaborée pour pratiquer la pleine conscience. Il suffit par exemple de prendre le temps d’observer sa respiration. Ressentir l’air qui entre et qui sort, sentir son ventre se gonfler puis se dégonfler, visualiser le trajet de l’air dans son corps. Rester simplement là, concentré sur sa respiration, sans se laisser entraîner par ses propres pensées.



La sophrologie et la pleine conscience


La plupart des exercices utilisés en sophrologie sont des techniques de la pleine conscience qui renforcent notre présence dans l'ici et maintenant.

  • La respiration : A chaque séance de sophrologie, une attention particulière est portée à la respiration. Son mouvement, sa trajectoire, son amplitude. La concentration sur le souffle n’est pas une fin en soi, mais elle permet d'éloigner nos pensées pour ramener notre esprit vers l'instant présent.

  • Les exercices corporels : Ils sont inspirés du hatha yoga. Ils nous permettent de développer un regard intérieur par le simple fait d’observer et d’écouter notre corps, sans l’analyser et sans le juger. Ils renforcent l’équilibre et l’harmonie entre notre corps et notre esprit pour finalement nous accepter réellement tels que nous sommes.

  • La méditation : Elle est inspirée du bouddhisme tibétain et du zen japonais. Elle nous permet de stimuler nos cinq sens et nous invite à une nouvelle exploration de nous mêmes et du monde. En sophrologie, on pratique toujours avec le regard de la première fois. C’est à la fois une redécouverte de l’être que nous sommes et un nouveau regard sur le monde qui nous entoure.

La pleine conscience nous aide finalement à être nous mêmes, à être sur le chemin qui est le nôtre. Le miracle s'accomplit lorsqu'on arrive enfin à être présent. Ici et maintenant.