• Farah Chami

En finir avec la séparation du corps et de l’esprit



Pendant longtemps je me suis interrogée sur la pertinence de la dualité entre le corps et l’esprit telle que je l’ai apprise à l’école. Cette conception rationaliste d'un sujet désincarné continue encore d'influencer notre représentation de la conscience et de nous-mêmes.


Pourtant, dès les années 1950, la théorie de “l’identité esprit-cerveau” permettait d'établir une corrélation systématique entre les caractéristiques psychologiques de l'esprit et celles neurophysiologiques du cerveau, par opposition à la dualité affirmée par Descartes entre les substances du corps et celles de l'esprit. Aujourd’hui, l’imagerie cérébrale et le développement des neurosciences montrent sans peine que nos états mentaux et nos ressentis sont liés à des états cérébraux.


Antonio Damasio va plus loin. Réfutant le dualisme cartésien (A. Damasio, L’Erreur de Descartes : la raison des émotions, 1994), il démontre, contre toute attente, que raison et émotion ne s’opposent pas. Le grand sujet n’est plus la raison mais l’émotion. Celle-ci appartient au corps et provoque une série d’altérations chimiques et organiques, qui serait à l’origine de notre comportement. Par exemple, si je suis chez moi au calme et que tout d’un coup j’entends un cri, ce que je ressens alors est une réaction physique : mon cœur se met à battre plus rapidement, je me paralyse, mes pupilles se dilatent et je ressens une sensation d’alarme, de peur… De mon émotion, va découler ma pensée, puis mon comportement.


L’Etre c’est donc le corps et l’esprit, le physique et le mental, indissociables. Et notre bien être dépend tout simplement de l’équilibre entre les deux. La sophrologie permet de cultiver et de conserver cet équilibre. Du grec “sos, phren, logos” (science de la conscience en harmonie), la sophrologie est une pratique qui permet d’harmoniser le corps et l’esprit grâce à des exercices de respiration, de relaxation, des mouvements corporels et de la visualisation. C’est une méthode holistique qui nous invite à prendre conscience de nous mêmes dans une présence totale et authentique.


Avec la sophrologie nous faisons l’expérience d’un Moi, unifié et harmonieux, source de notre équilibre intérieur et d’un bien être profond.